Partagez | 
 

 Escapade matinale [PV Akansha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
nouveau


Winning Bill

Date d'inscription : 28/02/2011
Messages : 20
Crédit : Inconnue


MessageSujet: Escapade matinale [PV Akansha]   Sam 21 Avr - 19:47


Escapade matinale
Pv Akansha


Des hennissements résonnaient dans l’écurie. Un jeune cheval ruait avec fureur contre les parois molletonnées de son box. L’animal, semblait complètement fou, ses yeux roulaient dans leurs orbites et sa robe baie sombre était blanche d’écume au niveau de l’encolure. L’entier n’arrêtait pas de bouger, de taper et de donner de la voix. A ce rythme, il finirait par se blesser… Et c’était comme ça depuis trois jours. En fin de compte, personne n’avait fait le box du cheval et il n’était pas sorti depuis son arrivée. En effet, en plus d’être turbulent, le pur-sang était un « vicieux à mater » selon les dires des palefreniers de l’écurie. Cependant, personne ne s’était désigné pour le faire. Mais ce matin, deux employés avaient été réprimandés et obligés de s’occuper de l’animal. Ils devaient sortir le pur-sang et c’est ainsi qu’ils s’arrêtèrent devant son box.

A cette heure matinale, Winning Bill était déjà énervé. Chaque matin, des chevaux s’en allaient dehors travailler, courir ou juste s’aérer. Mais pas lui. Ces chevaux – de potentiels adversaires – n’auraient pas dû passer à côté de lui en l’ignorant. Ignoré. Oui, tous l’ignoraient. Et le jeune impétueux ne supportait pas ça. Il avait l’habitude qu’on soit aux petits soins pour lui malgré ses bavures. Et là, il n’était pas sorti depuis une éternité. Winning Bill était juste en train de devenir complètement fou – s’il ne l’était pas déjà en arrivant. Et voilà, que deux inconnus l’observaient de dehors. Surpris, l’entier s’arrêta et tourna la tête. Pour une fois qu’on faisait attention à lui… Encouragé par ce calme relatif, les deux hommes entrèrent avec un licol. Ils voulaient lâcher le cheval au paddock. Celui-ci, frémissant, se laissa faire un bref instant, dans un bref regain de sagesse. Il se laissa conduire jusque dans l’allée. Et là… Que se passa-t-il ? L’animal fut il aveuglé par le soleil ou excité par l’espace s’ouvrant sous ses yeux ? Toujours est-il que l’entier se cabra de toute sa hauteur avant de foncer tête baissée au dehors, arrachant la longe des mains d’un homme éberlué et manquant de déraper sur le béton.
Le fuyard passa devant la carrière puis les paddocks et s’engagea à très vive allure sur un chemin sinueux. Il se retrouva bientôt dans un sous-bois mais ne ralentit pas pour autant et fonça droit devant lui, comme son instinct le lui dictait. Il quitta le chemin et passa tout droit, arrachant les buissons, piétinant les fleurs, évitant les arbres et les branchages. Le cheval s’était juste emballé. Puis, après une dizaine de minutes à foncer dans tous les sens à l’orée de la forêt, le sol changea sous les pieds du cheval, manquant de le faire tomber. Un ronflement énorme s’ensuivit et le fit freiner des quatre fers. Il était sur une plage et à une cinquantaine de mètres devant lui, des vagues énormes s’échouaient sur la rive.
Paniqué l’animal voulut faire demi-tour et s’empêtra dans sa longe. Déséquilibré, il tomba. Winning Bill commença alors à se débattre comme un forcené jusqu’à ce qu’il puisse se remettre sur ses pieds. Une fois debout, complètement épuisé et plein de sable, le bai-brun ne regarda plus les vagues et entreprit d’errer le long de la plage, la tête basse, pour reprendre son souffle. Ses flancs humides montaient et descendaient rapidement au rythme de sa respiration sifflante et il s’était blessé à l’antérieur droit. Ce n’était qu’une entaille superficielle mais assez profonde pour saigner et faire boitiller une bête fragile telle que lui. Il était peut-être allé un peu trop vite après tout.

________________________

Winning Bill

"Les traîtres se méfient toujours."

Revenir en haut Aller en bas
avatar
mungo


Joan Weber

Date d'inscription : 12/06/2017
Messages : 365
Crédit : ©class whore

Rp's disponibles : ◉◉◉◉(◎)
Objets personnels : L'ESSENTIEL // UNE CASQUETTE // DES ÉLASTIQUES // LE PARFUM DE SÜSKIND // UN TÉLÉPHONE PORTABLE // UNE ALLIANCE MÊLÉE À UNE CHAÎNE // UN CARNET & UN STYLO // UN PORTEFEUILLE // UNE BROCHURE SUR LES APPARITIONS D'OVNIS AU MAROC // DES LUNETTES DE SOLEIL CASSÉES

MessageSujet: Re: Escapade matinale [PV Akansha]   Dim 22 Avr - 21:50

    Une semaine ! Une semaine qu'Akanshka, jeune palefrenière du Haras du Clos était arrêté suite à une blessure. En effet plus jamais elle ne ferait confiance au passage piéton, un chauffard l'avait renversé sur ceux-ci avant de fuir, laissant la jeune femme à terre. Heureusement pour elle, elle n'avait rien de grave des égratignures, des bleus, un poignet foulé... et trois semaines d'arrêt de travail. Elle n'en pouvait plus, déjà une semaine et elle trépignait sur place. En attendant elle s'occupait à connaître mieux son cheval : Silent Witness. Mais ce matin-là, elle partit tôt de son studio pour partir faire un footing, tenue de sport et écouteurs aux oreilles. Elle fila en forêt, passa par les falaises avant de s'arrêter au Haras pour aller voir Silent au pré. Qu'elle fut sa surprise quand elle vit un bel entier bai s'échapper des mains de ses collègues vers les sous-bois. La tentation était trop forte elle demanda le nom de l'entier avant de préciser qu'elle s'en occupait. Ceux-ci avaient l’air bizarrement très soulagés. Une minute plus tard, elle piquait un sprint sur les traces de cet inconnu du nom de Winning Bill. Durant sa course, elle pensa à ce que lui avaient dit les autres palefreniers. «Fais attention, c'est un cheval dangereux !», «Une carne», «Foutu caractère» etc. Mais elle n'en avait cure, en partant à cette vitesse il se mettait en danger et apparemment les autres personnes présentes n'avaient pas l'air de vouloir se bouger. De plus ce qu'ils lui avaient dit l'intriguait, ce cheval avait piqué –sans le savoir- sa curiosité naturelle.

    La jeune indienne suivait les traces laissées par le Pur-Sang, s'arrêtait parfois pour les observer de plus près, voir si elles étaient fraîches ou s'il elles ne déviaient pas. Heureusement pour elle, l'entier suivait le chemin qui conduisait à la plage et ne partit pas s'enfoncer dans les bois. Elle accéléra l'allure, remerciant intérieurement ses heures d’entraînement à la course. Ainsi elle déboucha rapidement sur la longue bande de sable fin où s’échouait de puissantes vagues écumeuses. La jeune femme balaya du regard l’étendue déserte qui s’étendait à ses pieds, elle n’eut aucun mal à repérer le Pur-Sang qui était à ce moment-là à terre. Gardant son sang-froid elle commença à s’approcher doucement mais sûrement. Mais le bai était déjà debout et marchait lentement elle ne savait où. Il boitait, ce fut la première chose qu’elle remarqua, elle grimaça légèrement, la race de l’entier n’était pas réputé pour leur solidité elle pouvait voir qu’il avait quelques chose à l’antérieur droit mais elle ne pouvait pas voir. De plus il était en piteux état, couvert de sable et de sueur, heureusement qu’il ne faisait pas trop froid. Avant d’avancer elle préféra attirer son attention, un équidé dans cet état était en général rendu agressif par la peur alors autant ne pas le suprendre.

    -Winning, hé mon grand. Qu'est-ce qu'il t’arrive ?-


    Quelques mot simple pour signaler sa présence, seulement assez fort pour qu’il l’entende, pas plus. Elle s’approchait doucement de l’entier mais au moindre signe négatif, elle se stopperait.


________________________


TU MANGES MA TÊTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
nouveau


Winning Bill

Date d'inscription : 28/02/2011
Messages : 20
Crédit : Inconnue


MessageSujet: Re: Escapade matinale [PV Akansha]   Lun 4 Juin - 17:54


[Désolé pour le gros retard, j'ai eu une problème d'internet→ma livebox a pris la foudre :S]

L’air entrait dans les poumons de Winning Bill avec un sifflement aigu. L’animal baissa la tête, il avait visiblement trop forcé après tant de jours d’inaction… Un vent frais et agréable caressa sa peau bouillante et apporta avec lui une odeur bien connue : celle de bipèdes. Mais l’entier n’était pas surpris, il y en avait partout. Puis, soudain, une jeune femme sortit à découvert, hors du sous-bois, empruntant le même chemin qu’il avait lui-même emprunté quelques minutes plus tôt. Elle s’arrêta à distance suffisante pour l’entier. Ce dernier s’écarta un peu, il n’avait pas vraiment envie de rentrer tout de suite ni de se faire rabrouer. Cependant la jeune femme ne bougea pas mais parla d’une voix douce. Les mots, le bai-brun ne les comprit pas mais ils eurent pour effet de l’apaiser un instant. Le cheval n’avait pas l’habitude qu’on lui parle comme ça. Il redressa la tête et agita les oreilles, un brin curieux. Les mots étaient tout doux et caressaient les oreilles de Winning. Néanmoins, celui-ci se méfiait. Qu’est-ce que les bipèdes avaient encore derrière la tête ? L’animal en avait vu des choses déjà. On l’avait fait courir tous les matins et jusqu’à cracher ses poumons certains jours de course. Il avait sauté trop haut, il avait couru trop vite et trop longtemps, il avait enduré trop de collision, trop de coups de cravache. Peut-être que ça ne dérangeait pas les autres équidés mais lui si. Il était trop fier pour cela. Puis, on l’avait forcé à sauter encore : des obstacles plus compliqués, plus nombreux sur différents terrains. Puis on l’avait forcé à marcher, reculer, trotter, galoper, la tête basse, l’encolure arrondie comme à la parade. Et maintenant, on le tenait enfermé dans son box. Etait-il censé se soumettre ? Se laisser faire ? Non, car il n’en faisait qu’à sa tête. Depuis toujours.

L’entier resta immobile mais secoua sa tête fine. Il fixa de ses grands yeux l’inconnue d’un air blasé. Les pieds bien enfoncés dans le sol, Winning Bill redressa la tête et sans aucun autre regard, fit demi-tour et s’éloigna d’un pas calme. Balayant du regard la plage de droite à gauche, l’entier découvrait un nouveau paysage et ignorait superbement la jeune femme restée immobile. Oui, le bai-brun était vraiment une plaie, un foutu cheval peut-être un peu trop malin. Mais en cet instant, l’animal fixait cet endroit inconnu et reprenait ses esprits. Des dizaines de choses réclamaient son attention : le ronflement des vagues, l’arbre mort couché sur la plage, les mouettes piaillant au-dessus de lui, le vent dans ses oreilles et sa crinière, l’odeur salée de l’eau, les coquillages qui craquaient sous ses fers… C’était assommant, aveuglant, assourdissant après toutes ces heures d’enfermement. A tel point que Winning Bill en aurait presque oublié la jeune femme, non loin derrière lui…

________________________

Winning Bill

"Les traîtres se méfient toujours."

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Escapade matinale [PV Akansha]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Escapade matinale [PV Akansha]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Escapade nocturne [Galyana]
» Une froideur matinale ... [PV]
» Escapade en forêt [Libre]
» 02.03/18.L. Les bienfaits de la marche matinale remis en question
» douche matinale • le 20 juin à 11h45

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: « Corbeille /!\ »-
Sauter vers: